L'image du texte

Mise en page du texte d'Emmanuel Souchier, décembre 2012

La conception de cette édition a été l’occasion de réfléchir à l’influence et à l’importance de la maîtrise de l’ensemble des éléments structurants d’un texte. Interroger ce que Emmanuël Souchier nomme «texte second» m’a permis d’examiner et de comprendre les notions de gris typographique et d’architecture de la microtypographie en proposant une double lecture de cet article.

En effet, par-dessus la composition du texte, est juxtaposée une cartographie typographique, un système codifié qui utilise des rectangles colorés dans le but de proposer une classification et une mise en avant de l’ossature du texte. Elle révèle la forme des mots, les espaces fines, les espaces mots, les chiffres et la ponctuation, soit un ensemble d’éléments quasi invisibles aux yeux des lecteurs et qui pourtant doit être maîtrisé par le designer dans le but de rendre le texte lisible et compréhensible.

L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte
L'image du texte